L'hiver arrive, mon ami, et le mal guette
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Le pouvoir ne nous attendra pas; aide moi donc à l'atteindre avant qu'il ne soit trop tard..." - Feat. Snowy [Larme d'Harfang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 18/10/2015

Requiem Divin

   Ven 4 Déc - 21:39


"Le pouvoir ne nous attendra pas; aide moi donc à l'atteindre avant qu'il ne soit trop tard..." - Feat. Larme d'Harfang


Le soleil imposait au ciel une couleur bleuté, sans se demander si cela lui seyait, annonçant un nouveau jour avec une violence habituelle. Requiem Divin était éveillée depuis bien longtemps, et avait déjà réveillé plusieurs fois son incapable d'apprenti pour lui mander des tâches ingrates. Si elle ne dormait pas, les autres n'avaient pas de raison de somnoler. Un point, et c'était tout. Ainsi, le pauvre Nuage de Lune venait à peine de se rendormir au milieu de la mousse de sa litière sous le regard méprisant de la guérisseuse. Quel bon à rien! Il ne ferait pas même un bon guérisseur! Et pourtant, le Clan des Etoiles savait à quel point Requiem Divin haïssait ce statut. Ce fut donc dans un grondement sourd que la femelle se détourna, tournant en rond dans son antre tout en maudissant sa mauvaise patte, qui la faisait sans cesse grimacer à cause de la douleur qu'elle lui procurait. Ainsi, elle attendit sagement -enfin, ce n'est qu'un euphémisme, car la patience n'était pas le fort de Requiem Divin- le lever de l'astre diurne et, dès lors qu'il dépassa la cime des arbres, elle le secoua de nouveau sans pitié, lui criant presque dans les oreilles:

"Debout fainéant! Le soleil est levé depuis bien longtemps, tu devrais avoir honte! File ranger notre stock de plantes, pour te faire pardonner, et qu'ça saute!" feula-t-elle presque.

Le bouc émissaire de notre charmante guérisseuse, réveillé en sursaut et le corps perlé de sueur, fila sans demander son reste. Néanmoins, dans le fond de la faille, on pouvait l'entendre râler dans sa fourrure. Peu importait à son terrible bourreau, qui sortit de sa tanière sans jeter ne serait-ce qu'un regard en arrière, de la même démarche claudicante qu'à l'accoutumée. Le rideau de lichen caressa sa fourrure crasseuse -puisqu'elle n'avait aucune envie de la nettoyer en ce moment, elle n'allait certainement pas aller à l'encontre de ses désirs. Le camp commençait tout juste à transpirer l'activité, et les félins s'agitaient dans tous les sens, tels des fourmis pour leur reine. Et qui était leur reine? Requiem Divin, bien évidemment! Du moins, elle le sera véritablement un jour. Rien qu'à cette pensée, un sourire en coin étira les babines de l'ambitieuse guérisseuse. Toutes ces couleurs, ces effluves, ces museaux caractéristiques de l'individualité de chaque chat, elle les briseraient. Elle en ferait ses esclaves et rien d'autres. Elle s'approcha, plus assurée encore que d'habitude, du tas de gibier et choisit soigneusement une pie; son oiseau préféré. Elle aimait savoir qu'elle coupait la parole à une proie normalement bavarde, qu'elle la faisait taire pour l'éternité. Elle jubilait donc tout en savourant ce met de choix, songeant avec délectation à l'accomplissement de ses sombres dessins. Cependant, une ombre vint lui gâcher ce pur moment de plaisir. Elle retroussa son museau, mécontente, avant de se retourner vers l'arrogant qui avait osé la déranger, elle, celle qui régnerait en maître sur ces îles prochainement. Un grondement sourd monta dans sa gorge lorsqu'elle vit une femelle, dos à elle, l'ignorant complètement. Sa queue panachée battait l'air rageusement. Elle n'attendis pas même une seule minute avant de cracher ces mots, se levant d'un bond, ses poils sales dressés sur son échine:

"Hé, toi! Tu m'dérange alors bouge..."

Elle ne finit pas sa phrase en voyant Larme d'Harfang se retourner. Une idée lumineuse venait de lui traverser l'esprit, absolument parfaite, comme tombée du ciel -non pas du Clan des Etoiles, mais du ciel. Elle se retint de sourire sadiquement, et pris un air faussement désolé lorsque la femelle au coeur de pierre la scruta étrangement. Requiem Divin se rattrapa habilement, enchaînant les mots mielleux:

"Oh, désolée, Larme d'Harfang, je n'avais pas vu que c'était toi... Si jamais ç'avait été un autre chat, je l'aurais certainement réduit en pièce, mais puisqu'il s'agit de toi, c'est différent..."

Elle laissa sa phrase en suspens, attendant qu'elle la questionne davantage. La guérisseuse accentua son air énigmatique; si Larme d'Harfang était intriguée, elle rentrerait dans le jeu de la mégère. Cherchant à l'avoir de son côté, Requiem Divin lui faisait comprendre qu'elle l'appréciait -ce qui était totalement faux-, contrairement aux autres guerriers. Elle se sentirait ainsi privilégiée... Oh, elle savait qu'elles deux partageaient cette envie d'obtenir plus de pouvoir, et elle avait en tête d'utiliser les désirs de la guerrière aux allures sombres pour accéder aux siens... Avant de la détruire, bien entendu, car notre impératrice ne partage pas le pouvoir; il n'est qu'égoïste. Son plan était parfait, et elle s'en félicitait déjà.



FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cats Island :: RPG :: Clan de la Forêt :: Cascade Pure-