L'hiver arrive, mon ami, et le mal guette
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Requiem Divin - "Les étoiles souffriront comme j'ai souffert."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 18/10/2015

Requiem Divin

   Dim 18 Oct - 19:58




Requiem Divin


Nom : Requiem Divin
Âge en lune : 36 Lunes
Sexe : Femelle
Clan : Clan de la Forêt
Rang : Guérisseuse
Ambitions : Elle aimerait pouvoir tuer au lieu de sauver. Une mauvaise chute a scellé sa destinée alors qu'elle était apprentie guerrière auparavant, et elle en a toujours voulu au clan des étoiles pour cela. Elle déteste son statut, et aurait voulu être au coeur des batailles les plus sanglantes pour sentir le sang d'un autre dans sa gueule. Un jour, elle se vengerait de ce maudit sort, de ces maudites étoiles, et elle tuerai. Elle contrôlerai tous les clans, elle les asservirait et le Clan des Etoiles serait obligé de reconnaître sa toute-puissance, de souffrir comme leur descendance, comme Requiem Divin avait souffert auparavant. La vengeance seule anime sa vie. Ils apprendraient à craindre la guérisseuse infirme. Et elle savourerait sa victoire pleinement.

Physique

La fourrure soyeuse de Requiem Divin est en grande partie d'un noir parfaitement pur, souillé quelquefois par un blanc tout aussi parfait. Les deux entités opposées sont séparées nettement par des limites précises, et ne se mélangent en aucun cas. Sa queue, un peu plus longue que la normale, est panachée et elle aime vous la passer sous la truffe pour vous faire taire, c'est son grand "jeu". Tantôt négligé, tantôt soigné, le pelage de la guérisseuse reflète ses humeurs, mais elle peut être très belle si elle en a l'envie. Dans ses énigmatiques prunelles dansent les flammes, terribles et inaccessibles, de la vengeance et d'une rage sans nom. Pourtant, elle a habilement appris à les dissimuler, et vous ne pourrez percevoir que deux perles joliment ambrées, ponctuées par du noir de jais. Elle peut vous foudroyer sur place à la seule force de son regard, et rares sont ceux qui savent lui résister. Sa truffe est rosée avec une petite tâche noire sur le dessus. Quant à ses coussinets, ils sont d'un rose tendre et peuvent résister à de nombreux types de sols. Son corps est criblé de cicatrices plus ou moins grandes, profondes, et voyantes, traces indélébiles de son lourd passé. Cependant, la plus handicapante reste celle qui strie sa patte arrière droite de parts et d'autres, et elle n'a jamais vraiment guéri. Ainsi, la guérisseuse grimace et râle souvent lorsqu'elle marche, boitillant sans cesse. Cette blessure lui procure de douloureux tiraillements, et rend sa patte postérieure très raide, au point qu'elle ne peut pas vraiment s'appuyer dessus. Ses deux oreilles sont entaillées et une autre cicatrice s'étend au coin de son oeil. Requiem Divin est une chatte infirme, c'est cette même infirmité qui lui a retiré le droit de devenir guerrière un jour. Sa voix caverneuse, rocailleuse, peut cependant prendre des allures suaves et mielleuses.

Requiem Divin est une mystérieuse beauté déchue, bien que quelquefois négligée, cela n'enlève en rien son charme naturel. Elle sait d'ailleurs très bien s'en servir pour faire réaliser ses quatre volontés.

Caractère

~ Fourbe - Hypocrite - Lunatique - Hautaine - Joueuse - Déteste perdre - Énigmatique - Changeante - Sombre - Renfermée - Déprimée au fond - Impatiente - Impulsive - Contradictoire - Battante - Tenace - A une fascination pour le sang - Déteste son statut et le clan des étoiles - Manipulatrice - Son rire est comparable à celui d'une hyène - Charmeuse pour arriver à ses fins - Autoritaire - Cassante - Insupportable - Inspire la crainte - Langue de Vipère - Peut être très gentille comme très méchante - Loyauté de façade uniquement - Frise la Folie - Tyran - Aime le risque et l'adrénaline - Revit son accident souvent en cauchemars - Terrible lorsqu'elle se met en colère - Têtue et Bornée - Tête Brûlée - Agit avant de réfléchir - Tornade furieuse - Difficilement déstabilisée - A un cœur de pierre - Estime que son instinct ne la trompe jamais - Sème le trouble - Antipathique - Ne ressent plus un bon nombre de sentiments et s'en protège - Hargneuse - Versatile - Imprévisible - Agressive ~

♣️ Au fond de Requiem Divin se trouve un coeur en lambeaux, complètement broyé par son passé. Ainsi, il existe des phases de dépressions dans sa vie présente qu'elle dissimule à merveille aux yeux de tous. Elle demeure malgré tout, à cause de cet organe brisé, souvent renfermée et surtout très sombre. Elle parle de la mort comme une vieille compagne de route, elle fait l'éloge du sang en secret. De nombreux félins s'interrogent sur cet air sombre qu'elle prend souvent, mais aucun n'en connait exactement la cause.

♣️ Son cœur, devenu de pierre, ne ressent plus grand chose mise à part une rage infinie, un terrible sentiment d'injustice et une envie de vengeance qui la tenaille depuis des lunes. Un jour, elle parviendra à ses fins, elle se l'est promis, elle l'a juré à feu sa sœur. Ne connaissant plus de nombreuses émotions, elle craint qu'elles ne reviennent l'assaillir et la détourner de son but, ainsi, elle s'en protège en ne s'attachant à personne et en demeurant insupportable aux yeux de tous. Paradoxe de son statut de guérisseuse, Requiem Divin est antipathique; elle ne sauve ses camarades que par obligation, mais, si elle le pouvait, elle les laisserait tous crever misérablement. La femelle déteste sa vocation, mais haït plus que tout au monde le Clan des Etoiles, qu'elle tient pour responsable de son malheur.

♣️ Au quotidien, Requiem Divin est extrêmement contradictoire, et peut être très gentille, comme très méchante. C'est une chatte très changeante et lunatique qui peut passer de la colère la plus noire à un état qui vous semble des plus gentils. De plus, elle est rôder dans l'art de l'hypocrisie si bien que vous ne savez plus différencier le vrai du faux. Requiem Divin est fourbe et manipulatrice sous ses airs sombres et tristes, et aime se jouer des autres. Cependant, elle ne supporte pas de perdre, combien même elle a un goût croissant pour le risque. Elle n'hésitera pas non plus à user de son grand charme pour arriver à ses fins. Impatiente, ses envies passent avant toute autre chose, si bien qu'elle est devenue impulsive. Son autorité naturelle écrase les rebelles et son regard hautain dévaloriserait le plus puissant des guerriers. Car c'est elle, la reine, elle réduira le monde en esclavage, elle sera leur maître. Ses désirs sont des ordres, et on ne les conteste pas.

♣️ Le rire de Requiem Divin est semblable à celui d'une hyène, et se rapprocherait davantage de ricanements entrecoupés, ce qui lui donne un air dément. Quelquefois, la femelle part dans des éclats de rire incontrôlés en récitant un charabia incompréhensible des autres. Elle semble parfois friser la folie, comme possédée. Ce n'est d'ailleurs peut être pas totalement faux. Si elle vous sourit ou rit gentiment, méfiez-vous donc; elle se joue très certainement de vous. Cette femelle est un véritable tyran qui répand la crainte autour d'elle. Langue de vipère, elle est médisante et n'a aucun mal à répandre des rumeurs calomnieuses -ou non- sur un quelconque félin. Enfin, si vous ne lui cherchez pas de noises, il n'y a pas de raison pour qu'elle réduise votre réputation à néant... En principe. Car on ne sait jamais à quoi s'attendre, avec cette guérisseuse hargneuse et versatile. Elle aime désarçonner les autres en semant le trouble partout où elle passe, montrant sa supériorité sur ces pauvres chats de bipèdes. Oui, pour Requiem Divin, les chats de clans valent à peine mieux que des chats domestiques.

♣️ Enfin, Requiem Divin est attirée indéniablement par le sang, cultivant une passion pour ce liquide rouge et surtout pour les batailles qui le font couler. Aimant l'adrénaline, le combat, le dépassement de soi au coeur de la tempête, elle a été désespérée suite à son accident. En effet, son infirmité la réduisant à l'état de fardeau, elle n'eut d'autre choix que de devenir guérisseuse, après un signe du Clan des Etoiles la concernant apparemment -elle n'en a jamais eu connaissance. Elle revit, encore aujourd'hui, son accident encore et encore au travers de cauchemars surréaliste, ainsi que la mort de ses proches. Elle a une âme de battante, une guerrière perdue aux rêves carbonisés. Sa ténacité est légendaire, et elle est très difficilement déstabilisée, cela fait des lunes qu'un tel événement ne s'est pas produit. Véritable tête de mule, bornée et imprévisible, elle estime que son instinct ne la trompe jamais. Tous ses camarades de clan ont déjà goûté un jour à son agressivité, mais celle-ci n'est rien en comparaison avec la rage qui l'habite. En effet, si elle est cassante au quotidien et qu'elle manie l'ironie noire comme personne, elle devient absolument terrible quand elle est vraiment en colère, et peine même à se contrôler; c'est une tornade furieuse qui réduit en lambeaux tout ce qui lui passe entre les pattes. Elle a un côté rebelle et tête brûlée, et agit souvent avant de réfléchir. Elle déteste les ordres, tenant à sa liberté, et sa loyauté envers son clan n'est qu'une façade bien montée... Elle aime quand l'injustice frappe les autres, car alors, ils comprennent la souffrance de la guérisseuse. Un peu sadique sur les bords, elle se fiche de créer la douleur dans le coeur des autres; elle adore cela, au contraire.

♣️ Requiem Divin est une grande énigme pour tous les félins des îles, et ses airs de mystérieuse guérisseuse lunatique étonnent et intriguent tous ceux qu'elle croise. Peut être qu'au fond de toute cette folie et ces mascarades se cache, enseveli sous les décombres de son coeur brisé, une partie de son caractère d'antan... Mais qui oserait y risquer son âme?

Histoire

♣️ Personne ne sait vraiment d'où vient Requiem Divin, elle est comme tombée des cieux. Pourtant, nous savons tous que la magie n'existe pas, et la naissance de la guérisseuse a bel et bien eu lieu comme toutes les autres naissances, bien que la sienne soit assez singulière.
La mère de la femelle était une solitaire au nom oublié, anonyme dans sa folie. Car celle-ci était atteinte d'une fêlure originelle, qui datait de plusieurs générations, étrangement... Elle vagabondait seule dans les îles, ayant tout de même encore assez de conscience pour survivre. Néanmoins, malgré ses crises de démence, cette solitaire avait une obsession; elle voulait des chatons.
Alors qu'elle rôdait dans les terres du Clan de la Forêt, un guerrier au caractère bien sombre la croisa. La solitaire l'aborda désespérément, lui contant son passé durant toute l'après-midi dans un éclat de lucidité, avant d'en venir au fait qu'elle voulait à tout prix des chatons.

"A tout prix? Vraiment?" S'étonna le mâle.

La pauvre solitaire, ne comprenant pas bien où il venait en venir, hocha la tête. La pauvre folle! Il n'en fallut pas plus au guerrier; et il se jeta sur elle pour assouvir ses pulsions de mâle. Il s'en retourna ensuite satisfait, laissant là la pauvre femelle, sombrer de plus belle dans sa folie incurable. Cette désastreuse union fut la création de deux petits êtres.

♣️ La pauvre minette, voulant oublier, retomba dans la spirale de la folie, parcourant le territoire du Clan de la Forêt de long en large, sans but particulier. Enfin, quelques lunes plus tard, alors qu'elle revenait non loin du camp forestier, elle mis bas dans une douleur terrible. Le sang rougeoyant souillait l'herbe verdoyante de l'île, et la solitaire déchue se retrouva considérablement affaiblie. Les deux petites choses visqueuses gisaient non loin dans l'herbe, et, l'éveil de l'instinct maternel en cette femelle la sortit soudainement de son état de démence. Elle se mit à lécher les deux petites boules de poils vigoureusement et les poussa gentiment jusqu'à ses mamelles gorgées de lait. Les deux petites femelles burent à leur soif, comblées par un amour maternel qui dépassait l'imaginable. Les ronronnements de bonheur de la chatte rejetée n'en finissaient plus, et se mêlaient à ceux, plus ténus, de sa progéniture. Ce moment de joie pure cessa pourtant, car, nous le savons tous; toutes les bonnes choses ont une fin. Celle-ci s'acheva malheureusement bien prématurément car, au bout de quelques minutes, la nouvelle mère, comblée, s'aperçut avec horreur que l'hémoglobine ne s'arrêtait pas de s'écouler, et elle s'affaiblissait de seconde en seconde. Son coeur se serra lorsqu'elle comprit, avec le retour de sa lucidité, qu'elle n'allait pas survivre, qu'elle n'allait pas élever ses deux petites. Les larmes lui vinrent aux yeux mais elle rassembla tout son courage. Elle se leva dans un énorme effort, prit ses deux rejetons, et les porta vaillamment jusqu'au camp de la forêt. Lorsque la sentinelle affectée à la protection du camp l'interpella, la chatte ne broncha pas et continua son chemin, le chemin qui la mènerait jusqu'à sa mort, et jusqu'à la vie de ses chatons. Elle déposa les deux petits paquets encore mouillés sur le sol herbu de la clairière, tandis qu'un attroupement conséquent se créait autour d'elle, ponctué par des feulements hostiles. Le chef se fraya un passage pour arriver juste devant la solitaire. Il entrouvrit la gueule, mais elle le devança, dans un ultime effort:

"Je vous en supplie, prenez bien soin... D'elles... Accueillez-les... Dans votre... Clan... Leur Survie en... Dépend..."

Puis, se tournant vers ses chatons avec un sourire rayonnant, bien qu'infiniment triste:

"Je veillerai sur... Vous deux... Je vous aim-..."

Elle ne termina pas sa phrase, et s'effondra auprès de ses petits, plongeant dans la mare de sang qui s'était formée. Le chef tressaillit lorsqu'une dernière convulsion agita le corps de la défunte mère. Un éternel rictus de bonheur était gravé sur ses babines entrouvertes. A côté d'elle, les deux femelles hurlaient leur douleur, comme si elles avaient deviné ce qui se tramait. Le père, dissimulé parmi les guerriers, tremblait; il avait reconnu cette solitaire. Il s'enfonça un peu plus dans la masse pour ne pas se faire remarquer, ne pipant mot. Un silence de mort régna sur le camp de la Forêt. Au bout de longues minutes, le meneur s'exprima brièvement:

"Ainsi soit-il, vaillante solitaire."

Les deux petites choses furent ainsi acceptées par le meneur, mais l'ensemble du clan demeurait réticent quant à cette perspective. Une reine se vit confier les chatons, et les éleva du mieux qu'elle put, les accueillant auprès de ses propres petits. Le corps de la solitaire fut veillé et enterré dignement par ordre du chef. Quant au père des deux soeurs, il resta dans l'ombre, mal à l'aise, persuadé d'avoir été victime d'une mauvaise blague.

Patte Divine, tu es tombée des cieux telle une étoile aux côtés de ta petite soeur chétive, Petit éclat.
Petit Eclat, Patte Divine, une vie bien cruelle vous tend les bras.

♣️ La reine affectée à leur éducation, bien que jeune, avait déjà élevé une autre portée, et était douce, calme et compréhensive. Peut être un peu trop naïve, et se laissant facilement avoir, mais tout le monde a ses défauts, n'est-il pas? Grandissant aux côtés des autres petits de la femelle, Patte Divine et Petit Eclat passèrent une enfance joyeuse et sans tracas majeur. Leur unique mère était cette reine d'adoption, et elles étaient d'un bon vivant. Petit Eclat était, certes, fragile, chétive, et un peu peureuse sur les bords, sa grande soeur la protégeait toujours, prenant son rôle très à coeur. Patte Divine pensait bien faire, et sa soeur lui en était terriblement reconnaissante, lorsqu'elles furent confrontées aux premiers dangers sociaux. Entre les bagarres, les jeux et les pouilleries de la pouponnière, Patte Divine s'imposait lentement mais sûrement, ouverte aux autres mais ne se laissant néanmoins pas marcher sur les pattes. Elle était appréciée, très fière et quelques peu commandante mais elle savait se faire aimer. Petit Eclat, quant à elle, se renfermait et demeurait plus timide, bien moins forte et charismatique que sa chère soeur. Pourtant, les deux chatons étaient liés par un lien indestructible; l'amour fraternel. Ainsi, lorsque Petit Eclat semblait maussade, on pouvait voir Patte Divine accourir, et vice-versa, si bien qu'elles étaient très complices malgré leurs nombreuses différences. Leur mère d'adoption s'occupait d'elles comme si elles eussent été ses propres chatons, et les consolait, leur apprenait un tas de choses, leur offrait la goût de la vie.  Elles ne connaissaient pas le père, celui-ci restant dans l'ombre de l'anonymat, et ne se préoccupant tout simplement pas de ses petits... Tout du moins, il n'en avait pas l'air...

♣️ Six lunes passèrent dans l'inconscience de l'enfance, bercée par l'innocence et la naïveté. Nuage éclatant et Nuage Divin devinrent apprenties guerrières au service du clan qui les avait recueillies; le Clan de la Forêt. Elles se virent attribuer chacune un mentor, et, par hasard ou malchance, celui de Nuage éclatant ne fut autre que son propre père. La pauvre petite ne comprenait pas bien les légers rictus du guerrier lorsqu'il la regardait, ni ses comportements froids. Elle se disait que c'était son caractère, tout simplement, et subissait docilement un entraînement plus qu'intensif.  Tandis que Nuage Divin suivait un entraînement des plus banals, guidée par sa soif d'apprendre et la rage guerrière qui l'habitaient, la forêt semblait trembler en entendant les cris muets de la soeur maltraitée. Les combats entre le père et sa fille se firent de plus en plus brutaux sans que Nuage éclatant ne sache pourquoi, et les batailles de coussinets devinrent des guerres, griffes sorties. La guérisseuse n'avait de cesse de guérir les plaies de Nuage éclatant, et, lorsqu'on lui demandait comment elle s'était fait tout cela, elle répondait, sous la pression de son mentor, qu'elle avait fait une mauvaise chute. Les "mauvaises chutes" se multiplièrent ainsi, mettant Nuage Divin dans un état d'alerte. Elle négligea son propre entraînement pour épauler sa petite soeur qui sombrait indéniablement. Nuage éclatant ne voulait rien avouer, ayant peur de se faire prendre par son terrible bourreau, et Nuage Divin en fut contrariée. Malgré tout, elle consacra deux lunes à s'entraîner aux côtés de sa soeur, mentant à son propre mentor pour arriver à ses fins. Les entraînements devinrent plus "normaux", et Nuage éclatant revint aux combats de coussinets, car son mentor, n'étant plus seul, ne pouvait plus se permettre de martyriser cette enfant non-désirée. Mais de voir qu'il était surveillé ne plu pas au père, mais alors pas du tout. Il devint fou de rage, chercha à se venger tout d'abord de Nuage Divin et de son maudit mentor, mais il eut une bien meilleure idée. Bien plus radicale. Pour s'en débarrasser une bonne fois pour toute, il fallait les exterminer, les tuer, les assassiner furtivement. Déjà, il souriait en élaborant son plan machiavélique.

♣️ Nuage Divin et Nuage éclatant passèrent leur neuvième lune, et le même manège s'éternisait. Nuage Divin insistait auprès de son mentor pour s'entraîner avec sa soeur, ne sachant pas même pourquoi Nuage éclatant dépérissait. Pourtant, grâce à ces manœuvres, le mentor et père de Nuage éclatant ne la violentait plus, et se comportait tout à fait normalement avec elle. Ainsi, Nuage éclatant reprit du poil de la bête, devint plus sûre d'elle, se forgea un doux caractère tout en restant fidèle à sa fragilité. Elle ne cessait de remercier Nuage Divin, et lui demandait encore et encore de rester auprès d'elle, par crainte que son malheur ne recommence. Tout semblait sourire de nouveau aux deux soeurs, plus unies que jamais. Tout allait pour le mieux, dans une telle joie qu'elle ne pouvait durer éternellement...

Le mentor de Nuage Divin finit par séparer cette dernière de sa soeur, la faisant travailler seule. Nuage Divin fut alors obligée de délaisser Nuage éclatant lors des entraînements, n'ayant d'autre choix que celui de respecter les ordres de son mentor. Néanmoins, le père et mentor de Nuage éclatant ne redevint pas violent avec l'apprentie, bien au contraire. Mielleux au possible, il tentait de d'attirer sa confiance, de la rendre loyale pour qu'elle lui serve ensuite. Il lui conta un tas de calomnie dégradant sa soeur, n'hésitant pas à exagérer ou à inventer des histoires vraisemblables et, pourtant, complètement fausses. Et Nuage éclatant le cru, car bien naïve et crédule. Ainsi, une haine sans précédent sourdait en son petit coeur envers sa chère soeur. Nuage Divin ne comprenait pas, cherchait des explications toujours en vain.

♣️ Parvenues à leur onzième lune, passant bientôt la douzième, Nuage Divin et Nuage éclatant allaient bientôt devenir de véritables guerrières, aguerries et redoutables. La force de Nuage éclatant n'égalerait jamais celle acquise par Nuage Divin, qui était une vraie furie au combat. Bien qu'elles n'avaient vécu qu'une petite bataille, elles avaient déjà connu les cris de rage, le son déchirant des griffes, et surtout le goût du sang ennemi dans leurs gueules innocentes. Nuage Divin s'était délectée de cet événement et en était ressortie plus terrible que jamais, tenace, battante au possible. Nuage éclatant, quant à elle... Avait presque fuit le coeur de la bataille. La jalousie lui consumait à présent l'âme, elle était folle de rage envers sa soeur. Alors quand le mentor de Nuage éclatant lui demanda avec douceur d'éliminer sa soeur, elle obéit avec grand plaisir, ayant la tête complètement retournée.

Elle donna rendez-vous à Nuage Divin au crépuscule, près d'un ravin des terres libres, prétendant qu'elle voulait tout lui expliquer et se réconcilier avec elle. Foutaises. Pourtant, Nuage Divin, fortement affectée par l'agressivité croissante de sa soeur envers elle, ne se fit pas prier. Ainsi, alors que le ciel se teintait de couleurs pastelles, Nuage Divin rejoignit sa tendre soeur près de la gorge béante d'un ravin, ne se doutant en aucun cas que le cours de sa vie allait changer dès cette nuit. Nuage éclatant se trouvait dos à cette dernière, scrutant les abîmes du précipice, détaillant chaque arrête, chaque roche d'un regard sombre, empli de rage. Sans se retourner, sa voix caverneuse résonna contre les parois rocailleuses, en une multitude d'échos lugubres:

" Sais-tu pourquoi je t'ai donné rendez-vous ici, Nuage Divin?
- Pour tout m'expliquer? Pour nous réconcilier? fit-elle avec un grand sourire rempli d'espérances.
- Oui... Et non. " débita Nuage éclatant, se retournant vivement pour se jeter sur sa soeur.

Nuage Divin hoqueta de stupeur, se retrouvant en deux temps trois mouvements plaquée au sol par Nuage éclatant, sa queue pendant presque dans le ravin. Nuage éclatant étira dangereusement un sourire sadique sur ses babines, avant de placer une griffe innocente au niveau de la gorge de sa chère soeur. Elle émit un ricanement rauque, jubilant déjà de sa victoire facile. Nuage Divin, le coeur tambourinant, les prunelles exorbitées et les nerfs en pelote, réussit néanmoins à articuler quelques mots, qui formèrent une phrase emplie d'incompréhension:

" Pou-Pourquoi fais-tu... Cela... Nuage éclatant...? "

L'intéressée partit dans un rire dément, complètement incontrôlé, tandis que dans ses prunelles luisaient les flammes dévorantes de la folie. Elle arracha un frisson d'horreur à sa soeur, qui demeurait cependant sagement immobile, paralysée par la peur. Nuage éclatant lui répondit avec une voix presque trop mielleuse, se lançant dans une tirade sourde:

" Tu es bien naïve, ma chère soeur... Ne t'ais-tu pas figuré une seule seconde que mon emportement contre toi était justifié? Justifié par toi, et tes comportements abominables? Tu te pavanais, tu cranais, tu te vantais devant moi, sachant pertinemment que tu étais parfaite, comparée à moi. Enfin... Parfaite... Non, tu as de nombreuses failles, en réalité... Cette jalousie, cette colère qui m'habitent à présent, c'est ton oeuvre, tu as toi-même signé ton arrêt de mort, ma pauvre petite! s'interrompit-elle pour lâcher un ricanement rauque, avant de reprendre un calme inquiétant. Notre père m'a tout dit, ne cherche plus à te cacher sous tes airs de déesse. Tu es souillée, tu es possédée par le diable en personne... Tu m'as menti, pendant tout ce temps tu savais! Tu savais pour nos parents, notre naissance! Et tu me l'as caché, tu m'as trahie!! hurla-t-elle enfin.
- N-Notre père? Nos parents? Notre naissance? Je ne comprends pas, Nuage éclatant, je ne sais rien! Je me suis peut être un peu trop mise en avant, c'est vrai, mais as-tu oublié tout ce que j'ai fait pour toi? Je t'ai protégé, je t'ai enseigné tout ce que je savais, je t'ai confié mes moindres secrets... Tu sais tout de moi, Nuage éclatant, je n'avais plus rien à te dissimuler... "
- Ne nie pas, Nuage Divin! Cela ne fait qu'attiser ma haine envers toi! feula-t-elle, furibonde avant de reprendre, plus calme, bien que plus sombre également. Ah oui... Tu m'as écrasée, rabrouée dans ton ombre, étouffée, rendue dépendante de toi, et tout ça uniquement pour que je te sois utile!! Appelles-tu cela aider, Nuage Divin? Moi je pense que le terme le plus approprié ici est "détruire". Oui, c'est ça... C'est exactement ça... "
- Je... Ecoute, Nuage éclatant, je suis sincèrement désolée, je n'avais jamais vu ça sous cet angle... Tu aurais pu m'en parler, j'aurais changé... Que puis-je faire pour me racheter? Qu'attends-tu de moi au juste? "

La cadette plongea son regard fou dans le vague, comme transpercée par une douleur invisible. Le soleil s'était endormi derrière les collines et les premières étoiles apparaissaient, entourées d'un halo blafard. La lune, bien qu'encore translucide, pouvait se distinguer dans un ciel qui s'assombrissait de minutes en minutes, comme s'envenimait la situation entre les deux soeurs. Nuage éclatant était en position de force, maintenant avec puissance son aînée au sol, prête à parer toute rébellion. Quant à la pauvre Nuage Divin, elle couinait quelquefois à la douleur aiguë d'une griffe enfoncée dans sa chair, comme suppliant indirectement sa petite soeur de la laisser en vie. Autour d'elles, le silence de la nuit tombante régnait, comme si la nature retenait son souffle. Quelques instants s'égrenèrent ainsi, puis Nuage éclatant étira un nouveau rictus sur ses babines, avant de s'approcher de l'oreille de sa soeur pour lui siffler d'un air perfide et cruel:

" Il fallait y penser avant, ma tendre soeurette; maintenant, c'est trop tard... Et tu vas périr, tu vas souffrir comme j'ai souffert avant toi! "

Nuage Divin leva sa griffe en l'air, s'apprêtant à trancher la jugulaire vitale de sa chère soeur, lorsqu'une bouffée de révolte fit tenter à notre héroïne un ultime coup. Se souvenant de tout ce qu'elle avait appris, elle dévia le coup de Nuage éclatant puis vit une ouverture. Une faille. Nuage Divin n'eut pas d'hésitation; elle se dégagea et, avec une fureur qu'elle ne se connaissait pas, elle repoussa la soeur qu'elle avait tant aimé jadis et lui asséna une frappe de trop. Nuage éclatant perdit son équilibre, et bascula dans la bouche béante du ravin. Un hurlement strident accompagna sa longue chute, puis un bruit sourd résonna contre les parois. Nuage éclatant n'était plus.

Dans le chaos nocturne, des sanglots éclatèrent alors violemment. Nuage Divin, le coeur en lambeaux, avait tué sa propre soeur pour sauver sa peau. Elle avait honte, oh, comme elle avait honte! Une souffrance indéfinissable s'empara d'elle, tandis que la terrible scène défilait, et redéfilait sans cesse devant ses prunelles brouillées par les larmes. Elle ne vit pas l'ombre translucide se glisser derrière elle, une ombre lumineuse et volatile. Nuage éclatant, devenue une apprentie des étoiles, la couvait d'un regard haineux, sans un bruit, sans une once de regret en elle. Elle articula silencieusement les mots suivants:

"Tu sors victorieuse de la bataille, grande soeur, mais qu'en sera-t-il de la guerre?"

Un ricanement sourd fit écho à sa montée jusqu'à la forêt sombre. Car il n'y a pas de place dans les étoiles pour les félins corrompus, et Nuage éclatant n'avait plus rien de pur en elle. Elle laissa donc là sa chère soeur effondrée, des désirs de vengeance emplissant sa tête.

Cet accident déplorable aurait pu s'achever en ces termes, mais ce ne fut sans compter les sombre intentions d'un autre félin, tapis dans l'ombre, observant cette scène avec délectation. L'imposante silhouette s'éleva derrière la novice aguerrie, se déplaçant comme si elle traquait une proie. Arrivé juste à côté de Nuage Divin, le matou se pencha à son oreille pour lui susurrer d'une voix terriblement mielleuse:

"Tu aurais pu faire un effort, Nuage Divin, et tomber avec ta soeur dans ce ravin... Cela aurait soulagé bien du monde!"

La minette sentit sa fourrure noire et blanche se hérisser de toutes parts, tandis qu'elle fit volte-face, les larmes dégoulinant encore dans son cou. Ses crocs serrés, ses griffes sorties, elle était d'une méfiance sans nom. Elle reconnut aussitôt le mentor de Nuage éclatant, celui-là même qui lui avait fait du mal. Quel mal? Nuage Divin ne le savait pas, et, pourtant, elle sentait qu'il était dangereux. Après tout, il avait réussi à retourner le cerveau de sa soeur adorée, il pouvait en faire de même avec n'importe quel autre félin. Elle le toisa durement, avant de cracher, la voix rauque:

"Qu'as-tu fait à ma soeur? Pourquoi l'as-tu détruite?! Qu'est-ce qu'elle t'a fait, hein?! Elle ne méritait pas tout ça!!
- Oh, mais je vois que tu ne sais rien, Nuage Divin... T'aurait-on menti pendant tout ce temps? Car si Nuage éclatant est ta soeur, vous êtes indéniablement mes deux filles. Enfin, les filles d'une pauvre solitaire folle qui voulait à tout prix des chatons. Crois-moi, je lui ai rendu service! ricana-t-il. Et tout ce qu'elle a trouvé à faire, c'est de vous refourguer à notre prestigieux Clan de la Forêt lorsqu'elle mourut! Quelle crotte de souris celle-là! Vous n'auriez jamais dû voir le jour, vous n'auriez jamais dû venir souiller notre clan si pur! Crois-moi, Nuage Divin, c'est ma grande loyauté envers mon clan, qui parle, non pas mes intérêts les plus personnels... Mais maintenant, tu m'excuseras, je dois achever cette affaire gênante qui n'a que trop duré."

Et il se jeta sur la pauvre enfant, qui tremblait de tout son corps, choquée par toutes ces terribles révélations. Sa mère était une solitaire folle? Son père était l'ancien mentor de Nuage éclatant? Sa mère d'adoption et tout le clan lui avait caché la vérité pendant tout ce temps? Envahie par une rage sans précédent, Nuage Divin ne laissa pas son père la tuer, se défendant avec force et agilité. Alors qu'elle était auparavant acculée au bord de la falaise, ce fut au tour de son cher père de reculer vers le vide. Nuage Divin saignait de partout, de profondes entailles striant son corps à cause de son affrontement préalable avec Nuage éclatant. Son père, quant à lui, était dans un meilleur état mais il n'était pas vraiment en position de force. Il lui murmura alors d'une voix mielleuse, touchant la corde sensible de Nuage Divin:

"Allons, ma petite... Tu es une redoutable combattante, certes, mais nous savons tous deux que tu n'es pas une meurtrière. Pas plus que moi, d'ailleurs. Ta soeur a été victime de la folie de votre mère, ce n'est pas ta faute... Viens, rentrons au camp, je voulais seulement plaisanter, t'apprendre la vérité, mais c'est allé trop loin, il faut cesser. Tout va bien, à présent. Je suis là, je prendrai soin de toi."

Nuage Divin sentit son coeur se serrer, et des larmes de joie couler malgré elle. Elle ne pu que le croire, déboussolée et désespérée, et rentra sagement ses griffes aiguisées, dissimula ses crocs sortis pour esquisser un sourire heureux, bien que trop naïf. Elle s'avança calmement vers son géniteur, mais celui-ci ne lui en laissa pas le plaisir. Il avait son ouverture, sa faille, et c'est sans pitié qu'il la bouscula violemment dans le ravin, comme sa soeur quelques minutes auparavant. Mais c'était sans compter une autre ombre, dissimulée dans les fourrées. Le guérisseur du clan de la forêt se précipita tel un éclair, et rattrapa de justesse Nuage Divin par la peau du cou. Malheureusement, Nuage Divin se cogna tout de même avec une violence inouïe contre la parois rocheuse dans un bruit sourd, dans un hurlement strident, extériorisant la douleur qui la foudroyait. Tout devint noir. Son père prit la fuite, et la guérisseur la remonta en douceur, l'amenant en vitesse jusqu'à son antre. La pauvre petite, coincée entre la vie et la mort, avait un avenir encore bien incertain. Ce passage fut surnommé "l'accident".

♣️ Nuage Divin fut sauvée par l'excellent guérisseur du Clan de la Forêt; elle s'éveilla quelques jours après l'accident. Le père de la novice, reconnu comme meurtrier de Nuage éclatant et bourreau de Nuage Divin, fut bannis du Clan avec hostilité, ce qui soulagea dans un premier temps Nuage Divin. Puis, on lui conta la veillée du Nuage éclatant, et une grande culpabilité écrasa de nouveau l'apprentie. Cependant, elle n'était pas seule, pour surmonter son deuil; le guérisseur l'épaulait du mieux qu'il le put, et tous les autres membres du clan faisait attention à ne pas la froisser, y compris sa mère d'adoption, qui la réconfortait du mieux qu'elle le pouvait.

Sa rééducation dura trois longues lunes. Néanmoins, sa patte arrière droite demeurait raide et lui procurait encore de douloureux tiraillements, qui l'empêchait de se mouvoir correctement. Le guérisseur n'osait pourtant pas lui annoncer qu'elle ne pourra jamais devenir guerrière, sachant pertinemment à quel point la minette rêvait de se battre, d'être active, de courir, sauter autant qu'elle le souhaitait. Mais Nuage Divin n'était pas la dernière des imbécile; elle savait bien que quelque chose clochait et que sa patte arrière droite ne guérirait jamais vraiment. Ainsi, elle se renferma, brisée, et la folie commença à la guetter. L'apprentie changeait, et pas forcément en bien.

Ce fut à l'âge de 16 lunes qu'elle reçut une vision du Clan des Etoiles en personne, lui dictant que sa destinée serait d'être guérisseuse, et non pas guerrière. Que le destin avait d'autres projets pour elle, en somme. Tout cela était dit tellement calmement, avec un tel détachement, que Nuage Divin péta littéralement un câble, insultant le clan des étoiles en personne, défiant leur satané "destin", les menaçant ouvertement. Oui, c'était elle, le maître de sa destinée, par un ramassis de vieux chats aigris! Elle se battrai, ils apprendraient à la craindre, oui, l'apprentie-guerrière déchue ferait payer cette malédiction au clan des étoiles, aux clans entiers!

Le Clan des Etoiles sembla frissonner à l'unisson, puis il disparut dans son intégralité. La paysage changea pour faire place à un lieu bien plus inquiétant, nimbé de brouillard, et obscur. Nuage Divin, bien qu'un peu désorientée, parcourut vaillamment ces terres hostiles. Elle déboucha alors dans une clairière, plus sombre encore que le reste de ces bois. Méfiante, elle en balaya l'orée, avant d'entendre avec effroi une voix qu'elle n'oublierait sans aucun doute jamais; celle de Nuage éclatant:

"Hé bien, ma chère soeur, il faut croire que nous sommes plus semblables que je ne le pensais..." souffla-t-elle, presque impressionnée.

Elle s'avança vers une apprentie guérisseuse à l'affût, méfiante mais pas le moins du monde apeurée. Nuage Divin garda une face froide, et fermée, mais demeura néanmoins calme, mais dure lorsqu'elle prononça ces quelques mots:

"Ton envie de me tuer t'es enfin passée? Tu es morte pour une cause bien futile...
- Hum, oui, la mort m'a appris que j'avais eu tort de m'emporter ainsi, mais que veux-tu? Lorsqu'on est manipulée, on ne se rend compte de la mascarade que lorsqu'il est trop tard... Et maintenant le clan des étoiles me rejette? Moi, une victime? Quels ingrats! Au fond, Nuage Divin, nous avons toujours été unies, et nous le sommes encore aujourd'hui dans notre désir de vengeance. Faisons payer notre souffrance au destin, au clan des étoiles. Faisons payer ces mensonges au clan de la forêt, que dis-je? A tous les clans réunis! Ce n'est que justice, ma tendre soeur, ne partages-tu pas mon avis? débita la plus jeune avec une assurance nouvelle, une pointe de folie l'animant.
- Qu'il en soit ainsi, Nuage éclatant." finit par accepter Nuage Divin après quelques minutes de réflexion, son regard à la fois amical et glacé plongé dans celui de sa soeur.

Un large sourire étira les babines de Nuage éclatant, puis, la vision de Nuage Divin se brouilla et la Forêt Sombre tourna autour d'elle. Nuage éclatant cria ces ultimes paroles à son aînée, ravie:

"Esprit Vengeur, je t'en prie, Requiem Divin, appelle-moi désormais Esprit Vengeur..."

♣️ Nuage Divin apprit alors au guérisseur qu'elle avait été choisie par le clan des étoiles pour lui succéder, ne pouvant plus prétendre devenir guerrière. Elle omit, bien entendu, ses menaces et sa haine envers ce clan céleste, et le pacte conclu avec feu sa soeur, qui arpentait désormais la Forêt Sombre. Voyant que Nuage Divin le prenait plutôt bien, le guérisseur fut ravi. En réalité, Nuage Divin commençait à apprendre les rudiments de l'hypocrisie et était dévastée intérieurement, ne vivant plus que pour la vengeance.

La nouvelle apprentie-guérisseuse ne souhaita pas changer de nom, ayant déjà en tête son futur nom, dicté par Esprit Vengeur; Requiem Divin. Elle changea au fil des lunes, devenant une novice sombre intérieurement, mais sachant néanmoins masquer ses pensées et émotions. Elle devint une alchimie malsaine, et personne ne s'en rendait vraiment compte. Oui, Nuage Divin se transformait, mais qui pourrait prédire le mauvais tournant qu'elle prendrait? Personne, apparemment.

Elle devint rodée dans l'art de la médecine, avec une fascination toute particulière pour les différents poisons connus -bien qu'elle le cachait savamment. Elle apprit également à se battre malgré sa patte douloureuse auprès d'Esprit Vengeur chaque nuit, ainsi que l'art de la manipulation, et de l'hypocrisie, mais aussi de répandre le mal discrètement. Nuage Divin devint une chatte très cultivée, maligne et un peu langue de vipère sur les bords. Tout cela a forgé ce qu'elle est aujourd'hui, dans les moindres petits détails.

♣️ Le guérisseur décida qu'il était temps pour elle d'obtenir le nom qui lui était dû, fier de ses progrès fulgurants. Nuage Divin avait alors 22 lunes environ. Il l'emmena à l'île principale afin de l'accompagner jusqu'au lieu de son baptême. Le rêve de Nuage Divin fut très bref. Etant devant le clan des étoiles, qui semblait trembler quelquefois, elle leur imposa son nouveau nom après un silence gêné:

"Hé bien, vous ne me donnez pas mon nouveau nom? Vous pensez que je ne le mérite pas? Très bien. Je n'ai pas besoin de votre confirmation, de toute manière. Vous apprendrez à me craindre, allez, tremblez devant Requiem Divin!" hurla-t-elle avant de partir d'un grand rire, presque fou.

Lorsqu'elle s'éveilla, le sourire aux babines, satisfaite, elle trouva son mentor un peu plus loin, tremblant de tous ses membres. Bien sûr. Il devait avoir assisté à la scène, les masques étaient tombés et il venait de découvrir les réels desseins de la nouvelle guérisseuse.

"Nu-Nuage Divin? Qu'as-tu fait? balbutia le malheureux. Ne laisse pas la haine te dévorer, nous... Nous trouverons une solution, n'est-ce pas? Reviens dans le droit chemin, je t'en conjure..."

La guérisseuse s'approcha lentement de son ancien mentor, à pas de velours, le regard sombre et voilé, un étrange rictus s'étendant sur ses babines. Elle lui répondit alors en ricanant:

"J'essuie l'injustice dont j'ai été la victime, je me venge du destin, je me venge de ce maudit clan des étoiles, qui n'a rien fait pour empêcher cela. puis, reprenant un calme inquiétant, elle asséna le coup fatal d'un ton glacial. Tu es trop naïf, mon cher mentor, ma solution est toute trouvée, mon droit chemin est tout tracé... Mais tu en sais bien trop, à présent, et je suis au regret de t'annoncer que je ne peux te laisser en vie... Tu m'as sauvée, tu m'as aidée, mais tu m'as aussi menti au même titre que les autres... Tu dois périr toi aussi."

Avant qu'il n'ait eu le temps de dire quoi que ce fût, elle lui trancha la jugulaire en un éclair. Le guérisseur tomba dans un bruit sourd, dans les ténèbres nocturnes. La langue râpeuse de Requiem Divin essuya le sang qui tâchait ses babines et son pelage soyeux, tranquillement, une lueur satisfaite dansant dans ses prunelles dorées. Ses yeux reflétaient une femelle bien connue... Esprit Vengeur et Requiem Divin ne faisaient plus qu'une.

Requiem Divin au camp de la forêt après s'être soigneusement débarrassée du corps gênant de l'ancien guérisseur, de s'être lavée, puis, ayant inventé un parfait alibi, elle se roula dans un buisson de ronces pour faire apparaître quelques cicatrices superficielles. Arrivée dans le camp, elle y déboula comme l'avait fait sa mère au début de l'histoire, mais pour une toute autre raison. La version officielle fut que feu le guérisseur avait été tué par un groupe de deux blaireaux, et qu'il avait supplié son apprentie -devenue guérisseuse à part entière- de s'enfuir. Personne ne se douta de la mascarade, et la vie reprit son cours. Mais, bien sûr, nous savons tous que quelque chose de bien sombre se cache sous cette tranquille façade...



Qui es-tu ?


Tu as un puf ? : Fennec / Fen / Fenouil / Kenny
Comment as-tu découvert le forum ? : Bonne question...
Tu as déjà RP ? : Étonnamment, oui
Veux-tu être parrainé(e) ? : Je pense que ça ira http://r29.imgfast.n
Codes du règlement :

©️ Codage by Ella'


Dernière édition par Requiem Divin le Mer 11 Nov - 18:00, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rez Vote
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 03/06/2015

Feuille de personnage
Relations:

Nuage de Lune

   Lun 19 Oct - 12:06

Bienvenue ! Au plaisir de RP avec toi ! :p
Revenir en haut Aller en bas
Admin Equi
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 20

Feuille de personnage
Relations:

Étoile Désertique

   Lun 19 Oct - 14:06

Re bienvenueeeeeeee Fen' ! Bonne chance pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 18/10/2015

Requiem Divin

   Lun 19 Oct - 18:08

Merci vous deux! ♥

EDIT/ Plus que l'histoire! ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 18/10/2015

Requiem Divin

   Mer 11 Nov - 18:01

Désolée pour le DP, mais j'ai terminé, normalement, tout est en ordre! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité

   Mer 11 Nov - 18:15

Valideeeeey
Revenir en haut Aller en bas
Admin Equi
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 20

Feuille de personnage
Relations:

Étoile Désertique

   Mer 11 Nov - 18:41

Très belle histoire, Fen', j'ai adoré la lire !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cats Island :: En Premier :: Présentations :: Présentations Validées :: Clan de la Forêt-